Accueil > Les arts martiaux > Disciplines > Le Kung Fu Wushu

Le Kung Fu Wushu

Un nouveau défi pour moi... vous parler d’un art que je ne pratique pas !!

mardi 13 avril 2004, par ANGKOR HATEY

Ça veut dire quoi Wushu ?

Ce n’est pas le sobriquet que me donne ma grand-mère, ce n’est pas non plus un plat à base de nouilles de riz ou encore le souffle de l’aspirateur ! ! !
Il s’avère que le terme « Kong Fu » a été dénaturé par les américains, en Chine on favorise les termes Wushu (Art chevaleresque), Kuo shu (Art du pays ou Art national) ou Chung Kuo Chuan (Poing du pays du Centre ou Poing Chinois). Apparemment « Kong Fu » est plutôt réservé à l’exportation vers les « Kwai Lo » littéralement les fantômes blancs... c’est à dire nous ! ! ;-)

Et si toi, petit « Kwai Lo » tu essaies de traduire Wushu avec un dictionnaire courant tu feras l’erreur de l’interpréter par « Art de la Guerre »... Or Wushu signifie originellement « Art s’opposant à la violence » et cet art regroupe la technique, la philosophie, la pharmacopée, l’acupuncture, la méditation etc...

Mais alors, (te dis-tu) que veux dire « Kong Fu » ou « Gung Fu » ? Et bien ce terme signifie travail accompli ou réalisation personnelle et nous avons tort de l’employer seul. Ainsi pour les arts martiaux il est plus convenable d’ajouter ce à quoi on se réfère. Je vais faire simple...

« Kong Fu » = Réalisation Personnelle

« Wushu » = Art s’opposant à la violence

« Kong Fu Wushu » = « réalisation personnelle dans l’art s’opposant à la violence »

Le terme « Kong Fu » implique un niveau atteint dans une quelconque discipline la littérature, l’aquarelle, la vaisselle ou les arts martiaux. On a le Kong Fu en repassage ou on ne l’a pas petit Kwai Lo ! ! :-D

Et si on rentre dans des considérations métaphysiques, on peut dire que le Kung Fu Wushu est la recherche la plus profonde entre l’union de l’esprit et du corps, l’épanouissement du moi (ou du toi ! !) dans notre univers, pour arriver à la longévité. Alors Kwai Lo... tu le ressens le Tao ? ;-)

Ça vient d’où le Wushu ?

Et bien petit Kwai Lo, les arts martiaux chinois ont toujours été liés à l’histoire de la Chine (du coup c’est un bazar sans nom, parce qu’entre les rivalités des monastères Shaolin et les enseignements du Mont Wu Dang, l’effondrement des dynasties, les triades... j’en ai pour l’année à vous conter les multiples sources du Wushu... et j’ai pas toute la soirée non plus ! ! ! :-P ). Les arts martiaux étaient déjà présents 3000 ans avant Jésus Christ, sous le règne de l’empereur HUANG TI. Mais il faudra attendre le sixième siècle pour voir apparaître le Kung Fu Wushu (voir leçon d’arithmétique plus haut ! ! ;-) ).

L’Empereur HUANG TI (environ 2700 avant J.C.) aurait enseigné à ses troupes un type d’arts martiaux appelé CHIOU TI. Un médecin qui s’appelait HUAO TO aurait apporté un ensemble d’exercices en s’inspirant des mouvements de cinq animaux. Le premier style de combat, appelé "longue main" serait attribué à un certain KWOK YEE (environ 25-220 après J.C... on n’est pas très sûr en fait... je sais la marge est grande... mais on n’a pas trouvé de photos de l’époque ! Savoir et techniques étaient diffusés oralement !).

En 527 le moine indien Ta Mo, plus connu sous le nom de BODDHIDARMA (Daruma en Japonais) - à ne pas confondre avec le Body Damart beaucoup moins pratique pour le combat en charentaises ! ! - , arrive au monastère de Shaolin, dans la province de Honan et demande asile et protection. Il serait le fils aîné du Roi Sughanda, descendant du Bouddha, ce qui faisait de lui le vingt huitième patriarche indien (enfin c’est lui qui le dit...). Comme les moines Shaolin étaient en très mauvaise condition physique et que par conséquent cela les empêchait de pratiquer correctement la méditation, il leur donna des notions d’hygiène, de médecine, et leur enseigna une série de 18 exercices afin de maintenir leur corps en bonne santé. Ces usages furent considérés par certains comme étant à l’origine même des diverses pratiques martiales réputées du Monastère donc de la plupart des Arts Martiaux Chinois (Wushu ou Kuoshu) et donc des origines des Arts Martiaux Japonais (Bujutsu et Budo).

Au 16e siècle, CHUEH YUAN, expert en arts martiaux qui rejoint le temple de Shaolin, révise les 18 mouvements de Boddhidarma et créé 77 techniques à partir de ces mouvements. Il voyage ensuite dans toute la Chine afin de compléter ses connaissances et reviendra au monastère avec deux autres experts, Pai et Li. Les trois hommes fixeront un système de 170 mouvements qui contiendra 5 styles qui deviendront la base de dizaine d’autres.

En 1949 lorsque MAO TSE TOUNG vient au pouvoir, de nombreux maîtres quittent la Chine pour s’installer à Taiwan. D’autres iront à Hongkong pour rejoindre leurs familles. Ce qui explique que cet art se trouve dispersé en trois régions : la Chine Populaire où il a longtemps été interdit, Hongkong et Taiwan.

Les instances du sport s’organisèrent en 1953 et donnèrent naissance en 1958 à l’association nationale de Wushu à Pékin. La Fédération Internationale de Wushu (FIWU), est reconnue depuis 1995 par le Comité Olympique International (COI) et compte des membres dans plus de 78 pays et dans tous les continents. Nous retrouverons cette discipline aux prochains Jeux Olympiques qui se dérouleront en Chine.

Ça se pratique comment le Kung Fu Wushu ?

La première question que l’on doit se poser c’est de savoir pourquoi l’on souhaite pratiquer le Kung Fu Wushu. Soit on aime vraiment étudier, soit on veut simplement donner une bonne raclée pour affirmer sa supériorité sur les autres. Se battre montre généralement sa propre faiblesse, son besoin de s’affirmer ou de se faire entendre. L’aspect brutal du combat et l’esprit rustre du guerrier ne sont qu’une petite partie du pratiquant de Kung Fu Wushu, en parallèle doit être travaillé le précepte culturel et martial (wen wu jie he).

Le Kung Fu Wushu a un objectif plus élevé qu’une chatouille derrière les oreilles et celui qui pratique doit toujours rechercher le Chen-jin-zi ren (pose-calme-naturel) pour développer ses aptitudes dans une situation de conflit.

Il existe un dicton chinois qui dit : "quand il est calme, il est comme une jeune fille silencieuse assise sur le bord d’un mur, quand il bouge, il est comme la souris, quand il attaque, il est féroce comme le tigre". La pratique du Wushu recherche le calme et la décontraction aussi bien que la rigueur et la dureté pour arriver à contrôler ces forces physiques et psychiques. Contraction et expansion, yin et yang, positif et négatif sont des notions en étroite relation avec le Wushu.

Sa pratique a pour objectif :

- Apprendre à combattre

- Conserver et améliorer l’état de santé, l’efficacité physique et mentale

- Fortifier le caractère et les qualités morales

- S’exprimer sur le plan artistique

L’autre but serait de développer l’essence jing, et le souffle vital (l’énergie) qi ainsi que l’âme shen.

- Le qi est la substance vitale qui circule dans les êtres vivants, ou le souffle vital. Il est dirigé par la pensée. Il y a le qi d’origine, qu’on possède à la naissance, et le qi qu’on accumule durant sa vie par l’absorption des aliments, de la boisson et de l’air (faut arrêter les sodas, petit Kwai Lo ! !). Il y a des souffles chauds et positifs, et des souffles froids et négatifs.

- Le jing est l’essence, la substance originelle de l’être vivant. Quand il n’y a plus de jing dans un être, il meurt.

- Le shen ou l’âme qui est la condition divine de l’être humain. Le cœur ou xi qui n’est pas seulement un moteur mais est aussi celui qui dirige les émotions et la pensée ou yi, serait l’antre de l’âme.

Je récapitule petit Kwai Lo, je te sens un peu perdu là... Le coeur xin dirige la pensée yi, la pensée dirige le souffle vital qi, le souffle vital dirige l’âme shen, l’âme dirige l’essence jing, l’essence dirige l’action yin/yang.

A un niveau très élevé, le qi doit dépasser le corps et n’être qu’un avec la nature. Ces notions sont le fruit de plusieurs milliers d’années de recherche des moines taoïstes pour accéder à une vérité "cosmologique". (Après si tu préfères siroter tes sodas et continuer à hurler tout schuss sur les pistes enneigées d’une obscure station de ski... c’est ton problème petit Kwai Lo ! ! ! ;-) )

Le Kung Fu Wushu comporte une partie technique composée d’un ensemble de postures et de mouvements représentant un combat contre un ou des adversaires imaginaires. C’est ce qu’en chinois on désigne par TAO. Il se pratique les mains nues ou avec une arme. Parmi ses TAO à mains nues, beaucoup représentent des techniques animalières telle le serpent, le tigre, l’aigle, le léopard, la mante religieuse, etc... On trouve aussi bien des techniques de combat pied-poing (équivalent du karaté japonais) que des clefs d’immobilisation, de la lutte et des projections (judo/aïkido au Japon). Aujourd’hui il y aurait environ 400 styles de combat à main nue et une centaine d’armes différentes, dont les plus classiques sont le bâton, l’épée, le sabre, la hallebarde, la lance, le tri-bâton, la chaîne...

Les armes

Le Kung Fu Wushu regroupe parmi ses techniques le travail des armes. Mais il existe 3 armes de base...

- Le bâton est une arme longue et sert de base de travail pour la hallebarde, la lance...

- Le sabre, qui lui est classé dans les armes courtes tel que le couteau...

- Le tri-bâton, fait partie des armes articulées et sert de base à la chaîne et aux autres armes articulées.

Travailler les armes est important pour progresser. Essayer de ne faire qu’un avec le corps, l’esprit et l’arme est très enrichissant et développe les sens. Mais il faut auparavant savoir maîtriser le corps avant de commencer le travail des armes. Et n’oublies pas petit Kwai Lo, Couvreur (auteur du Dictionnaire Classique de la langue Chinoise - 1880) définissait Wu de la manière suivante « Wu : la vraie bravoure qui arrête l’action de la lance. Le vrai brave est celui qui est capable de faire cesser l’action des armes sans utiliser celles-ci... ». Il est bon de savoir que "tout objet peut devenir une arme"... Médites avant de faire n’importe quoi avec la souris du micro qui n’est pas une arme articulée !

Les buts du Kung Fu Wushu

Le Wushu a été inventé pour arrêter la violence. La connaissance des lois naturelles de l’univers, et de ce qui nous entoure fait prendre conscience de l’inutilité de cette agressivité et aide à maîtriser toutes pulsions sans quoi cette dérive dans la violence devient inéluctable.
Plus un pratiquant avance dans le Kung Fu Wushu moins le besoin de se mesurer aux autres ne l’intéresse car il trouve en lui un adversaire encore plus difficile à maîtriser (nous sommes souvent notre plus grand ennemi ! !). Il rentre alors en harmonie avec ce qui l’entoure et peut enfin trouver la sérénité.

Le Kung Fu Wushu ne se limite pas au système de combat. Il dispose de sa propre philosophie et peut devenir un mode de vie. Maîtriser son esprit, contrôler le mental permet de trouver l’équilibre face aux agressions psychologiques par exemple. (Ne pas en abuser... on a vu ce que cela a donné chez JC Vandamme ! ! ! :-D) Il apprend à se respecter, à exiger un effort de réflexion. Il aide à comprendre ses limites et ses exigences physiques et mentales. En outre, il englobe des techniques susceptibles de guérir des maladies, de blesser à retardement, voir même de tuer, et selon certains, il procure l’immortalité (du coup pas la peine de se trimballer avec une lame de 2 mètres 12 comme cet écossais de Mac Leod... en plus c’est pas très discret !). C’est le premier art martial qui utilise, de manière rationnelle, toutes les armes naturelles du corps dans une variété impressionnante de styles.

Les 12 vertus animales principales

Si tu as bien suivi petit Kwai Lo, j’ai parlé plus haut du médecin HUAO TO voici pour finir quelques exemples de ses techniques, la liste n’étant pas exhaustive.

- Le dragon (lung) : vivacité et concentration.

- Le faucon (yao)

- L’hirondelle (yen) : équilibre

- Le tigre (hu) : puissance et détermination.

- Le singe (hou) : ruse et adresse.

- Le cheval (ma).

- L’aigle (ying)

- Le poussin (chi)

- Le serpent (she) : force interne.

- L’ours (hsiung) : courage.

- La tortue (Knei) : longévité.

- Le léopard (pao) : vitesse et force musculaire.

Lexique

Saluer : Qing Li - Voie : Tao (ou Dao)- Energie vitale : Qi - Maître : Shifu - Bonjour : NiHao - Prêt : Yu Bei - Commencer : Kai Chi - Arrêt : Ting Shi

Les armes

Baton : Gun - Lance : Qiang - Sabre : Dao - Epée : Jian - Hallebarde (longue) : Quan Dao - Tri baton : San Jie Gun - Chaîne à 9 sections : Jiu Jie Bian - Eventail : Tie San - Parapluie : Yu San

Voilà petit Kwai Lo, je sais que le sujet méritait au moins un e-zine entier mais je pense que Calopsfr serait fâché de ne pas pouvoir vous donner la suite des aventures d’AngeLighT :-D J’aurais au moins essayé et j’espère que cela t’aura donné envie de pratiquer la technique du poussin ! (chi ! chi !) Bien sûr si tu as des éléments supplémentaires à apporter à cet article... tu es le bienvenu... Petit Kwai Lo ! ;-)

Messages

  • Cé très bien réalisé pour quelqu’un qui ne pratique pas le Wushu. Ton article, je l’aurais plutot baptiser ’Le Kung Fu’. Tout simplement car tu décris toute la généralité de cet ensemble de styles martials chinois sans trop t’attarder sur le style proprement dit Wushu. Enfin ceci n’est qu’un détail, car cet article est un petit bijou de renseignements sans compter l’humour qui y est bien placé. :) Bien bien

    Voir en ligne : http://porn-photos-1.com/

  • VRAIMENT UN SITE FORMIDABLE , JE VOTE POUR CE SITE
    LE KUNG FU WUSHU EST ART MARTIAL D’INSPIRATION ET DE CULTURE MENTALE.
    EN ALGERIE ,IL Y’A BEAUCOUP DE PRATIQUANTS
    L’ALGERIE EST MEMBRE FONDATEUR DE LA FEDERATION INTERNATIONALE DE WUSHU PAR MAITRE DJAMEL AMRANE LE 1IER MAITRE AFRICAIN.
    wushu au prochain jeux olympiques.
    MERCI
    MR AMIMER AZZEDDINE MEMBRE DE LA FEDERATION ALGERIENNE DE KUNG FU WUSHU.
    CEINTURE NOIRE 1IER DEGRE KUNG FU WUSHU
    ARBITRE NATIONAL
    PDT LIGUE ALGER KUNG FU WUSHU.
    E-MAIL:amimer_azzeddine@yahoo.fr

    • bonsoir amimer ;je suis du meme avis ke toi en ce ki concerne le kung-fu wushu dans la mesure ou moi meme je suis ceinture noire simple de wushu.en ce ki concerne votre federation je peux dire ke cela est tres bien mais j’aimerai ke tu me parle un peu plus de votre premier maitre et si possible lui demander sil ne connait pas l’expert BONNY YAO ALFRED ki est en aafrique occidentale plus particulierement en cote d’ivoire.j’attend vaotre réponse avec impatience.

  • EN ALGERIE , la pratique de kung fu wushu a débutè en 1983
    la discipline martiale est le kung fu wushu
    les styles pratiqués , beaucoup/
    Styles Mains Nues
    - NAN QUAN -Chang quan -Taij Quan
    Choy lee Fut -hung Gar -Wing Chung-
    Badj Quan -Tan lang Etc...
    Armes/
    Daoshu-jiang shu -Gun shu-nandao-Qina shu
    combat/San shou /shuai jiao sho bo .

    100.000 pratiquants 800 associations sportives

    etude de la civilistaion chinoise à l’université
    etude des tao .
    collège technique
    palmares/3 championnat du monde en sanshou poids 76kgs en italie rome 1997 par sellaoui khaled.iwuf
    1 champion du monde nun cha ko epreuve libre cordoba espagne IMAF

    SI VOUS VOULE LE Détail et l’étude des TAO je suis là par la pratique et en fin des explications .

    votre chercheur civilisation chinoise a.amimer Algeria.

    • BONJOUR JE M APPEL MOH ET J’AIME BEAUCOUP LE KUNG FU WUSHU ET JE VEUT PRAIQUER CE DISIPLINE MAIS MALHEUREUSEMENT IL N Y AS PAS ICI DANS MA VILLE RELIZNE LA RAISON POUR LAQUELLE JE VOUS CONTACTE POUR ME RENSEGNER SUR LES TAO PARCEQUE J4AI PRATIQUER LE KUNG FU WUSHU PENDANT 3 ANS QUANT J ETE A LA FAQUE MAIS J4AI PAS APOPRIS TOUS C EST POUR ça JE VOUS DEMANDE DE M’aider pour que je puisse progresser dans les grades si vous pouver m’aider envoyer moi les tao de la ceinture blanche a la ceinture noir sur des document ou des cassettes.

    • hey ca m’intéresse le kung fu wushu en algerie, je suis francais d’origine algerienne !(idek mabrouk au passage)

      tu pourrais mettre des liens ou des adresses de site parlant du kungfu wushu en algerie sil te plait ?

      merci ^_^

  • Bonjour, je pratique le wushu depuis plusieurs années et c’est la premiere fois que je trouve un article concernant le sujet aussi bien foutu, bravo et merci

  • cet article est bien mais il faudrai y ajouter les base du kiung-fu les technique de base et comment on peut apprendre cet art martiaux merci j espere que vs aller rajouter tous ca merci a plus tard

  • effectivement cet article est top et nous en apprend beaucoup sur l’histoire du wushu ! par contre si vous voulez pratiquer cet art martial en Chine , je vous recommande un site complémentaire à celui-ci en tou cas dans la pratique c’est kungfu-voyage.com

    Voir en ligne : http:kungfu-voyage.com

  • ci on es en situation de confli on sen fou 1 peu du mental tt ce kon veu c de cassse la guelle a son adversaire et je croi pa ken fesan du Kung Fu Wushu on arrive mm a la ceinture de kk ki pratik des sport de combat tel le kick boxing - boxe thai etc...
    donc en resume si es souven en position de confli je croi pa kon peu faire confiance o Kung Fu Wushu

  • hum...la boxe thaî ou le kick boxig sont des sports modernes de bourrins,pas enormement variés qui misent sur la force physique(sur un long combat tu tiens pas).je me rappel de je sais plus quel championnant de tae kwondo ou l’equipe de france combattait les coréens.le grand français avec ses grandes jambes,un petit sourire au coin quand il voit le petit coreen,arme un grand coup de pied bien puissant et le balance,un coup sans fioriture mais efficace.tu sais ce qu’a fait le petit coréen ?il a pas bouger,et au bon moment il a fait un pas de coté,un tout petit pas,il c’est retourner et a eclater le français en un seul coup...faire le calme pendant un combat te permet de reagir beaucoup mieux et plus rapidement,de pouvoir improviser.lla boxe etc... est surtout un sport ou tu impose ton coup,tu veux placer un coup tu tentes de le placer.au kung fu tes coups dependent de ton adversaire pour etre le plus efficace.plus ton adversaire est bourrin est énervé plus tu le maitrise.d’ou l’importance de la concentration.tciao

  • eh beh moi qui cherchais une explication breve de cet art martial j’ai été servi !!

    Excellent comme descriptif ,vraiment bien fait,bien expliquer ,avec tout ce qui faut savoir !!

    j’ai vraiment apprécier,en plus c’est loin de tout explication empruntant des termes qu’on ne connaittrais pas !!

    Beau boulot !!

  • tres chouette article ,par contre je suis pas d’accord sur certain commentaire sur le wushu

    les moines se sont battu contre certain enemis qui etait autrement plus mechant qu’un champion de kick boxing ou de boxe thai

    de toute facon dans les arts martiaux faire des comparaisons que ce soit avec d’autre art martiaux ou avec des sports de combat ne sert a rien (difference de corpulence de vitesse de concentration ou autre)

    si vous voulez comparer des arts martiaux/sport de combat faites le en totalité
    le ken do par exemple est un art martial et je ne pense pas qu’un boxeur arrive a parer un coup de sabre
    l’aikido utilise aussi le sabre
    le wushu en totalité comporte un nombre de technique a mains nues et d’arme enorme
    trop facile de dire que le wushu est moins puissant que la boxe
    si l’utilisateur ne peut pas utiliser toutes les possibilités de son art ce qui est "malheureusement" le fondement du combat de rue
    si vous voulez transposer le wushu dans la rue (tout simplement sans penser qu’il est une philosophie aussi) faites le donc avec toutes ses possibilités