Accueil > Saison 3 > Les combattants > L’HISTOIRE D’AngeLighT !!! - épisode I : La renaissance

En exclusivité :

L’HISTOIRE D’AngeLighT !!! - épisode I : La renaissance

Par son propre manager, calopsfr !!!!!

vendredi 20 février 2004, par calopsfr

Episode I : La renaissance

- Ca y est, il se réveille... « Monsieur ? Je m’appelle Sylvie, je suis l’infirmière chargée de vous surveiller. » Ce furent les premiers mots qu’il entendit depuis dix ans. Oui, car il avait passé dix ans, dix longues années, inerte, plus mort que vivant, n’ayant plus qu’un seul but : mourrir. Il était dans le coma depuis dix ans. « Où suis-je ? Que m’est-il arrivé ? Quand suis-je ? Pourquoi suis-je ? » Ces premiers mots sortèrent de sa bouche... sa bouche qui avait du mal à articuler ceux-ci, imaginez, dix ans sans parler !!! « Calmez-vous, dit l’infirmière, je vais tout vous expliquer... »

- Elle lui raconta tout. Elle lui raconta qu’on l’avait trouvé, il y a dix ans de celà, jour pour jour, étalé au milieu d’une prairie, mort... Oui, vous avez bien lu, mort... C’était un 15 Juin de l’an 1994... Il était mort, sans aucune trace de sang, de coup, rien qui ne puisse prouver sa mort... et pourtant, il était bien décédé. Au moment de l’apporter au "frigo" du laboratoire prévu pour les autopsies, quand la douzième heure de la journée sonna, des batements de coeurs, plus rapides et plus forts que jamais s’ensuivirent. Ca s’accélérait, ca faisait un bruit infernal... puis, une heure plus tard, les battements s’arrêterent... ou plutot, ils reprirent l’apparence de battements de coeur normaux, comme tout être humain normal... normal, mais toujours endormi, très profondément, toujours un peu mort. « Et c’est ainsi qu’on vous a ramené, continua Sylvie. »

- « Inouï, on m’a retrouvé mort, puis vivant pour me ramener ici, et pendant dix ans, je n’ai pas bougé un sourcil ?
- Oui, c’est comme ça qu’on le résume...
- Et on peut me dire qui je suis, exactement ? Je ne me souviens plus de rien.
- Amnésie... c’est très fréquent, quand quelqu’un sort du coma... mais à ce point là... Vous ne vous souvenez absolument de rien ?
- Je sais parler, marcher... à part çà, rien... Mais vous allez me dire qui je suis ?
- Nous ne le savons pas non plus. Nous n’avons trouvé aucun papier sur vous le jour de votre "mort", et personne n’a répondu aux annonces. Nous sommes autant intrigués que vous.
- Et je fais quoi, moi, maintenant ?
- Reposez-vous. On viendra vous chercher après. »

- Un jour plus tard, nottre homme - appelons le ainsi, nous ne savont pas son nom - reçut une visite. « Une visite ? me direz-vous, Il ne connait personne et personne ne le connait !!! » Lui aussi se dit cela. Qui pouvait bien vouloir le rencontrer ? Une celibataire le trouvant à son goût ? Non merci !!! Il préférait réfléchir en paix. Mais ce fut un vieillard qui entra. Un vieillard, par son âge, mais à part ses cheveux gris, il n’avait rien d’un vieillard. De son mètre quatre-vingt-dix-sept, personne ne trouvait réflexion à lui faire. Donc, notre vieillard s’approcha. « Ne dites rien, vous ne me connaissez pas, moi non plus... mais j’ai peut-être quelques informations sur vous. » Il sortit une carte de sa poche :

L’illuminée
458 Rue Clairvoyance
PARIS
FRANCE


« Rendez-vous à cette adresse ». Puis il fit demi-tour. « Attendez !!... cria notre homme, Ne partez pas !!!! »
Trop tard. Le vieil homme était déjà parti.

Quelle est cette adresse ? Qui est ce vieillard ? Vous le saurez au prochain épisode : La villa "l’illuminée"

Messages