Accueil > Saison 4 Phoenix > Les managers > Interview d’Eldiablos

Interview d’Eldiablos

Un débutant sur la route d’un succès d’enfer !!

mardi 1er août 2006, par Maruyama

Ce n’est qu’après moults recherches que nous avons pu localiser Eldiablos, manager qui s’entoure d’une "aura" pour le moins ténébreuse... Il nous en a fallu du courage, pour lui demander s’il accepterait un entretien...

E-Zine : Eldiablos, merci de nous recevoir dans ta salle d’entraînement [1]. Tout d’abord une question : serais-tu un manager-combattant ?

Eldiablos : Exactement, un virus qui m’a prit depuis peu, mais dont je ne peux plus me passer ! J’espère toujours transmettre le virus à d’autres, sans succès pour l’instant, mais je ne désespère pas...

E-Zine : Alors, tu as fondé la seconde Team du jeu et il s’en est fallu de peu pour que tu ouvres le bal pour la saison 4 Phoenix. Peux-tu nous parler de ton équipe et de tes ambitions pour elle ?

Eld. : L’équipe est assez homogène , nous avons plus ou moins tous les niveaux , ceci dit c’est une équipe de commencement, j’attends de l’équipe qu’elle fournisse un effort de tous les instants, si ce n’est pas le cas, il risque d’y avoir des changements. J’espère emmener cette équipe au sommet et que dans dix ans on en parle encore sur les forums d’afc. Je serai un manager strict, mais juste.
Une team n’est pas l’affaire d’un homme, mais de toute l’équipe.

E-Zine : Concrètement, quelles sont tes premières actions pour l’équipe ?

Eld. : Faire un tournoi interne, ce qui est chose faite, du moins pour huit d’entre nous. Nous ne somme que dix sept combattants pour l’instant, donc côté cotisations, nous sommes un peu limités. J’espère que d’autres viendront et qu’on pourra faire un tournoi interne à grande échelle !

E-Zine : Parle nous des membres de ton équipe, tu as déjà des combattants qui sortent du lot, qui peuvent vous porter plus loin ? Toi-même, peut-être ??

Eld. : C’est encore un peu tôt pour porter un jugement sur qui que ce soi, même moi je peux retomber aussi vite que je suis monté, ce n’est que ma première saison AFC, alors que certains membres de l’équipe ont déjà de l’expérience, laissons cette team faire ses premiers pas sans trop brusquer les choses, à suivre...

E-Zine : OK ! Parlons de toi un peu, des rumeurs courent sur tes origines... Tu prétends venir de l’Enfer : mythe ou réalité ? Et si c’est vrai, que fais-tu parmi nous ?

Eld. : Je viens du fin fond de l’enfer et à force d’avoir des combattants de l’AFC comme clients, je me suis dit que de venir moi-même récolter des âmes me ferait une petite récré ! [2] Jusqu’à présent la récolte n’est pas trop mauvaise donc je vais rester encore... J’ai même obtenu une secte qu’on appelle ici une team ! Et comme le Fils de Dieu, il me faudra bien trente deux ans pour établir ma notoriété pour l’éternité !

E-Zine : Voilà qui est envoyé ! Nous ne sommes plus dans le registre de la candeur ! Tu prétends pouvoir dépasser Evil Angel ? Et si oui, l’affronteras-tu directement ? Peut-être même devrions-nous dire "Vous" en vous adressant la parole ?

Eld. : Je vais d’abord paufiner mon combattant. Ensuite quand je penserai avoir une chance de le battre, je le provoquerai tant et tant de fois qu’il ne pourra pas me refuser une rencontre ! Pour ce qui est de m’appeler faites comme bon vous semble, vos âmes seront traitées en conséquence...

E-Zine : C’est noté ! Merci beaucoup de nous avoir accordé un peu de Votre temps ! Un dernier mot, pour conclure ?

Eld. : Cette version Phoenix m’arrange bien, pour faire mes premiers pas ; dans la version 5 je serai prêt plus tôt grâce à mon expérience et j’espère retrouver des acteurs de cette Team dans ma prochaine aventure... Je remercie aussi ceux qui m’ont épaulé et conseillé : sans eux j’aurais fait des boulettes !! Et comme dirait mon trésorier : Taekwon !

Nous prenons congé et nous éclipsons discrètement... Eldiablos semble avoir une forme changeante et nous préférons largement nous en tenir à sa version "humaine"...

 [1]

 [2]


[1 : enfin ce que nous pourrions qualifier de salle d’entraînement, à ce détail prêt que nous nous trouvons plutôt face à des appareils de torture, fais de chair et gélatine, qui semblent respirer...

[2 : à cette seule évocation, je frissonnais et il me semblait que la lueur qui brillait dans Ses Yeux augmentait d’intensité... j’en suis encore à ressortir mon chapelet !

Messages