Accueil > Saison 4 > Les managers > Cyberpunks on the Rock !

Cyberpunks on the Rock !

mercredi 4 mai 2005, par Utah

Depuis leur arrivée sur AFC, les cyberpunks font du bruit ! Un bruit epouvantable qui tient plus du bar bondé à 2H du mat que de la mélodie raffinée... Certains en ont dejà mal au crâne (est ce vraiment à cause du bruit ?) ! Dans l’espoir de percer le mystére cyberpunk, L’e-zine a rencontré pour vous Johnny Utah, squatteur du forum géneral et créateur de la cyberpunks team !

E-Zine : Johnny Utah bonjour, vous êtes arrivés tardivement sur AFC, quelles sont vos motivations ?

Utah:Ben par chez nous on dit « qu’une balle n’est jamais perdue pour tout le monde », et voir tous ces types se mettrent sur la gueule dans la joie et la bonne humeur m’a tout de suite donné envie. Et comme j’aime pas m’amuser seul, j’ai passé quelques coups de fil : Faust était chaud comme la braise (c’est lui qui m’a amené voir mon premier combat AFC) ;

JPEG - 39.9 ko

Stevenson répond toujours présent quand il s’agit de ses potes ; Gillian voulait arrêter le Rugball ; Mac Lane a dit oui avant d’avoir dessoulé ; El Pablo y a vu un bon moyen de faire un peu parler de lui ; la corporation POWERS a contribué à rassembler les fonds nécessaires et la Team Cyberpunks est née...Et puis d’autres nous ont rejoints, se sont retrouvés dans notre état d’esprit : Des managers expérimentés comme Titan, et plus récemment Scarface ou Boris le Hachoir et des nouvelles recrues comme Phyleas, Slade ou Creidan...

E-Zine:Comment définiriez vous votre team Vous donnez l’impression d’être plutôt soudés...

Utah:Tu m’étonnes, sans ça, on serait rien ! On veut progresser ensemble, se serrer les coudes avant de se les coller dans le pif. Si entre nous, il nous arrive de nous mettre des branlées, on pense à aider le perdant à se relever. Soudés oui, uniformisés non ! Et notre forum interne est assez révélateur d’un élément fondamental : Personne ne peut faire qu’un Cyberpunk ferme sa gueule, pas même moi, on est fait comme ça !
C’est bien dur de définir la team, on est des mecs de la rue, des hargneux, on aime bien le désordre et le style. On a été élevés aux coups tordus, aux coups foireux, aux actions coup de poing, aux couteaux sous la gorge, aux couteaux entre les dents, aux coups de poings, de pieds, de gants de combats, aux coups de tête, au coût de la vie, aux coups de pieds dans la fourmilière, au courage, au courroux,

JPEG - 35.8 ko

aux couperets au dessus de nos tête, aux coups de bambou, aux coups de couteaux, aux coups de tables et de chaise dans des bars glauques, aux coups du lapin (mais on préfère celui de la lapine), aux coups de pieds au cul, aux courtisanes affolées, aux courses de bagnoles sur le périph, aux coups de téléphone à 5 heure du mat quand l’un des nôtres est dans la merde, aux coups de théâtre, aux cou...

E-Zine:UTAH, Utah, calmez vous...

Utah:Moui pardon, parfois mes diffuseurs intégrés d’adrénaline de synthèse me jouent quelques tours...

E-Zine:Oui, revenons à nos moutons.

Utah:Quoi tu nous traite de moutons (PAAFFF !!!)

GIF - 23.4 ko
cyberarm

E-Zine:Outch !! .... mais non arrêtez c’est une expression !

Utah:Oh pardon, tiens prends ces glaçons pour ton oeil, avec l’alcool qui reste dessus ça marchera mieux, et puis je l’avais commandé sans glace mon Whisky !

E-Zine:Bien, revenons donc à no...tre sujet de discussion, ça veux dire quoi Cyberpunk au juste ?

Utah:Au départ, c’est un nom qui définit un style de

JPEG - 19.7 ko

bouquins de science fiction : Gibson, Sterling, Brunner, Williams... Un monde futuriste ou la société d’information et de marchandisation a pris une place prépondérante, un monde pollué dominé par des méga-corporations, un monde ultra technologique sans âme et sans espoir où les hommes se connectent aux machines et au cyberespace. Un monde qui ressemble tristement à celui dans lequel on vit quand on sort faire les courses après avoir passé deux heures sur AFC...Dans ce monde dominé par les multinationales, les cyberpunks se battent pour la liberté. Le prix à payer pour cette liberté est de devenir quelque chose entre l’homme et la machine, utilisant ainsi les armes des corporations contre elles. Le Cyberpunk combat le feu par le feu reniant sa peur, refusant de se soumettre et restant sauvage et imprévisible.
Lectures et films « cyberpunk » :Cablé (Williams), Le Neuromancien (Gibson), Blade Runner, Johnny Mnemonic, Matrix, Ghost in the shell, ... Jeu de rôle Cyberpunk 2020, les années noires)

E-Zine:A partir de là, qu’est ce qui vous a attiré sur AFC ?

Utah:L’ambiance qui s’en dégage, le design... c’est

JPEG - 30.1 ko

assez rare dans la matrice internet. Les programmeurs ont fait et continuent de faire du super boulot pour permettre à des milliers de managers/combattant en furie de se mettre joyeusement sur la gueule (merci à eux et sincèrement bravo).
Le forum est une agora permanente « virile » mais correcte, on parle de tout est de rien...d’un jour à l’autre, le temps y passe du beau fixe à la tempête et les teams déterrent la hache de guerre.

E-Zine:Que pouvez vous nous dire de votre guerre avec la Yoda ? Pourquoi les avoir choisi pour cible ?

Utah:Comme les cyberpunks ont le verbe haut, on s’imagine toujours qu’ils sont les fauteurs de troubles (bon, j’admet que c’est souvent vrai). Ça ne s’est pas passé comme ça.
Leur leader, l’infâme Cruel a mal pris une plaisanterie bon enfant, du coup, il est monté sur ses grands chevaux (ou plutôt sur une de ses étranges créatures à poils laineux dont ils se servent pour se déplacer et qui leur laisse une odeur si particulière) et s’est mis à me menacer en parlant à l’envers.Or, il ne faut JAMAIS menacer un cyberpunk !
Et depuis, tout s’est enchaînés, combats, provocations, coups bas... A ce jour, une cinquantaine de combats et un tournoi ont opposé des Yodas à des Cyberpunks.

PNG - 30.9 ko
Trophée Cyberpunk : Un Yoda empaillé

Avec toujours l’avantage à la Cyberpunk Team (on a gagné un tournoi, et on a quelques victoires d’avances sue les combats individuels) malgré son jeune âge ; 2 mois à peine. Ce qui est sûr c’est que le courant ne pouvait pas passer entre tous ces types déguisés et les Cyberpunks ! Ce qui promets encore de nombreux et joyeux combats à venir...

E-Zine:Des objectifs pour la saison 4 ?

Utah:J’ai l’impression qu’on les a déjà rempli : bien se marrer, continuer de contribuer à la vie du forum, placer quelques combattants du mieux qu’on peut malgré notre arrivée tardive... et accrocher autant de bisounours de l’espace qu’on peut à notre tableau de chasse !

JPEG - 24.4 ko
cybercablé

Une chose est sure en tout cas : Pour la saison 5, il faudra compter avec les Cyberpunks !

JPEG - 36.5 ko
cyber cover

Messages

  • Ben moi, m’est avis que c’t’article, c’est moi qui l’ai ecrit !
    Attendons les réactions...

  • « 
    Ben voilà, c’est encore moi la première qui inaugure la page ! Bravo Utah ! Belle équipe des Cyberpunks qui, on le sent, se démarque particulièrement de toutes les autres par son esprit plus roleplay dans le principe et bien punk dans la parole. Ca fait plaisir de voir qu’AFC continue à triturer les cervelles. De plus, cela faisait un bon petit bout de temps que l’E-Zine s’endormait. C’est un coup de pied dans la fourmilière ! ;) En tous cas il va falloir après cette première réussite bien tripante que les Yodas réagissent un peu ! Allez Cruel, montre-nous ce que tu sais faire ! Utah inaugure peut-être une nouvelle ère de l’AFC : après la baston, le duel de plumes ! (qui seront toujours plus fortes que les implants cybers et autres sabres lasers.)

    Merci en tous cas pour les quelques références que tu as balancé, notamment au niveau bouquin : Je ne les ai jamais lu et tu m’as bien donné envie de m’y plonger.

    ...

    Un doute me traverse : tu n’aurais pas publié cet article juste pour gagner quelques Rens misérable Rat que tu es ? ;-) »


    Mlle Nottebohm

    PS : D-Roc voulait te dire un mot :

    « Ouais, je suis un peu intimidé, mais bravo UTAH, joli travail, continue comme ça. Je m’entraîne sec pour notre combat, j’espère qu’t’en parleras aussi bien ! Si j’étais pas déjà dans la Fire, je serais venu toquer à ta porte bonhomme. Ce genre d’article donne envie ! Dommage. Merci encore de me prêter votre matos d’entraînement, et je reste à fond derrière vous pour en mettre plein la tête à tous les trusts, les sociétés transnationales qui tirent les ficelles, à tous ceux qui pourrissent notre monde ! On se retrouvera Johnny. Liberté ! »

  • Un oubli : le trophée Cyberpunks est trop marrant !!!!! :-)

  • Bien dit D-roc (tiens ça sonne di-di, un peu comme Lady Dee (roc ?)

    Heuuu, je me disperse...

    Merci pour tes commentaires !
    Pour les bouquins, mon préféré c’est cablé de Walter John Williams, c’est vraiment un bouquin fabuleux, de ceux qui rendent insomniaques tant on a envie de continuer de lire !

    Aux editions Denoël, collection lune d’encre, il y a une nouvelle edition "cablé+" suivie de nouvelles inedites. Je l’ai pas encore lu, j’attends cet été pour tout relire d’un bloc...

    Sinon, il y a un recueil de nouvelles de différents auteurs (rassemblées par Bruce Sterling) qui s’appelle "mirrorshade" (mozart en verre mirroir pour l’édition française chez folio, je sais, le nom est ridicule...), c’est pas les meilleures mais ça a le mérite de donner une vue d’ensemble et de voir plusieurs auteurs.

    Enfin, il ya l’inevitable "neuromancien" de Gibson, LA référence incontournable, un peu plus difficile d’accés, je conseille vraiment Cablé à tout le monde.

    Pour les amateurs de SF, il y a un festival tous les ans à Nantes qui s’appelle les Utopiales et qui est vraiment bien. Je n’y suis allé qu’une fois mais j’ai vraiment apprecié, il y avait même une table ronde sur les auteurs "cyberpunk" et j’ai pu echanger quelques mots avec Sterling, et J W Williams (qui semble vraiment être un mec bien)

    Voilou, je suis pas un expert (ni un fan hardcore qui lit que des bouquins de SF) mais bon, c’est toujours sympa de faire partager les bouquins qu’on a aprécié...

    Pour le combat D-Roc / Utah, je t’attends de pied ferme !

    ...Et quand tu en auras marre de soigner des types bourrés chez les pompiers, si tu te sens l’âme d’une cyberpunk, rejoins nous !!!

  • T’as pas de chance dis-moi !... Moi les Utopiales j’y vais tous les ans... puisque c’est à NANTES et nulle part ailleurs !!!! Et c’est que du bonheur !!! Et pour tous les malheureux qui ne savent pas ce qu’ils loupent... Ils ont un site internet !!! A vous de le trouver !!! :-)))))))))))
    Trop bien l’article Utah !!! ;-)

  • Bonne plume ce Utah !!

    Parmi les livres mentionnés, on peut rajouter "Gravé sur Chrome" un recueil de nouvelles de William Gibson ; comportant notamment l’excellent Johnny Mnemonic qui est grosso modo le texte fondateur du mouvement cyberpunk (je crois écrit en 79). Le Neuromancien est en effet assez difficile, le style littéraire est tres novateur, mais reste quand meme le plus jouissif (et surtout le plus complet car il comporte 2 suites : Compte Zero et Mona Lisa overdrive).

    ... et longue vie à la cyberpunk team !!!

    Joe Gillian

    Cyberpunk Team

    "Over the Edge"

  • Ouai ben moi, ce qui me fait flipper, c’est de rencontrer Angkor aux utopiales l’année prochaine...

  • Joli papier Utah, merci, on comprend mieux les méandres cloaqueux de votre esprit. Lol

    et je serais toi, pour les prochains utopiales, déguise toi pour ne pas te faire tomber dessus par la sorcières… en bisounours peut être :D

  • Bon alors pour info cette année c’est tout l’imaginaire de notre bon vieux Jules Verne qui sera de mise aux Utopiales du 11 au 14 novembre !!!!