Accueil > Saison 3 > Les combattants > AngeLighT - Episode II : La villa "l’Illuminée"

Toujours l’histoire palpitante de :

AngeLighT - Episode II : La villa "l’Illuminée"

Toujours par son manager, calopsfr !! (oui, le beau)

mercredi 25 février 2004, par calopsfr

Résumé de l’épisode précédent :
AngeLighT sort d’un comma de 10 ans... on lui raconte qu’il était mort le jour où on l’a découvert, mais qu’il s’est mis à revire. A l’hôpital, il reçoit la visite d’un vieillard inconnu, qui lui remet une carte avec une adresse...

Épisode II : La villa "L’illuminée"

- Le lendemain, cette histoire énervait notre homme... « Qui était ce vieillard ? Quelle est cette adresse ? J’étais vraiment mort ou on se fout de moi ? Suis-je en train de délirer, toujours dans mon coma ? Et je suis qui, au juste ? J’ai pas le choix... je prends le risque... »

- Se dirigeant vers la sortie, une voix familière (la seule jusqu’à présent) l’interpella : « Où allez-vous, monsieur Timbelwerg ? » On l’avait appelé ainsi par faute d’identité... Il ne s’en plaint pas trop, John Timbelwerg, ça sonne plutôt bien...
_« Ben, je sort, rétorqua-t-il.
-Ah non monsieur, c’est impossible !! Vous devez absolument vous reposer.
-Mais je suis en pleine forme, et...
-Ne jouez pas à l’enfant, monsieur, j’ai reçu des ordres et je dois les appliquer. »
Il remonta donc dans sa chambre, escorté de l’infirmière. Bien sûr, il ne comptait pas rester à poireauter dans sa chambre pendant qu’il pouvait gagner du temps. Il n’eut aucun mal à descendre du premier étage par la gouttière. « Taxi !!! » Ne vous avais-je pas dit que John agissait en conséquences quand il le fallait ? Il avait volé, allez savoir où, assez d’argent pour le trajet et manger un peu.

- Quand il arriva, il s’aperçut que la maison n’avait rien de lugubre ou d’inquiétant comme il s’y attendait. La maison était même assez belle, grande, sur un grand terrain. Il sonna, l’interphone parla :
_« Qui êtes-vous ?
-Mon nom ne vous dirait rien... à moi non plus d’ailleurs. On m’a donné une carte et...
-Entrez.
-Sont pas méfiants, ici. »
_Il entra donc. La pièce était fort grande et spacieuse, peu meublée. Chacun de ses pas, aussi légers fut-ils, résonnaient dans la grande pièce.
_« Je vous attendais.
-Vous !!!
-Oui, moi, vous vous attendiez à qui ?
-Je... Je ne sais pas... »
En effet, il fut surpris en voyant que ce n’était que le vieillard de la veille qui l’attendait.
_« Pourquoi m’avoir fait venir ici ? L’hôpital n’était pas à votre goût ?
-Les murs ont des oreilles...
-Qu’est-ce qui est si confidentiel à propos de moi ? »
Le vieillard entama le discourt.

- « Voyez vous, j’ai des informations sur vous... Des informations que seul moi connais. A l’exception de certains. Je m’explique. On ne vous a pas menti, vous étiez bel et bien mort quand on vous a retrouvé. Vous comprenez mal ceci, c’est normal. Je suis passé par là moi aussi.
-Vous...!
-Oui, j’ai connu çà. Il y a bien des mystères que cache la vie. Aucun de ces phénomènes n’a pu s’expliquer jusqu’à présent. Dont un que personne ne connaît. Jugé "secret défense", d’après le gouvernement. Au début, on m’avait recueilli dans un endroit secret. Pour ne pas être harcelé par les journalistes, disait-on. On me fournissait un salaire que personne n’oserait rêver, tout cela sans rien faire. Ils ne faisaient sur moi que quelques tests. Mais jusqu’au jour où l’on vous a découvert, j’entendais par hasard, dans une salle secrète de l’endroit secret :

« Oui, chef, on en a retrouvé un autre.
-Très bien, où est-il ?
-A Paris, chef.
-Très bien. Allez le chercher, on va l’emprisonner comme l’autre.

 »
-Quelle ne fut ma surprise en entendant ça... Je décidai donc de m’enfuir... et de vous retrouver avant eux. Pour vous sauver, mais aussi pour essayer de retrouver ce qui nous est arrivé. On a plus de chances à deux, non ? »

- Ayant gardé l’argent qu’ils lui versaient, notre vieillard pouvait se déplacer partout où il voulait, sous un anonymat complet... Le mystérieux vieil homme conduisait John vers un endroit privé... trop privé pour pouvoir dire à John ce que c’est avant d’avoir une entière confiance en lui...

Où le vieillard emmène-t-il John Timbelwerg ? Est-il vraiment recommandable ? Raconte-t-il des mensonges ? Vous le saurez dans le prochain épisode : Le laboratoire


Épisodes publiés :
1-La renaissance
2-La villa "L’illuminée"


Messages